Omedom

MaPrimeRénov 2024 : tout ce qu'il faut savoir

À l’origine : Créée en 2020, MaPrimeRénov est un dispositif mis en place par l’État visant à encourager la rénovation énergétique des logements. Elle remplace le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat.

Cette aide publique est accessible à tous les propriétaires et aux copropriétés de logements, construites depuis au moins 15 ans.

Cela concerne les logements occupés comme résidence principale.

En 2024, MaPrimeRénov' évolue

L’aide se décline à présent en trois volets : 

MaPrimeRénov’ :
C’est l’aide principale pour changer le système de chauffage ou d’eau chaude au profit d’un système plus écologique.

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : 

Ce volet s’adresse aux propriétaires ayant des travaux d’une plus grande ampleur

MaPrimeRénov’ Copropriété.

Évolution de MaPrimeRénov' depuis janvier 2024

En janvier 2024, le dispositif avait été entièrement relooké et les conditions pour pouvoir en bénéficier avaient été également revues. Cependant, cette nouvelle version a été pointé du doigt par la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) sur un possible flop de cette nouvelle version.

Selon les Échos, le nombre de demande d’aides a dégringolé de 40% en janvier et février 2024, comparé à l’année 2023.

Sous la pression de la Capeb et de la FFB (Fédération française du bâtiment), le ministère de la Transition écologique révélait ainsi son intention de « réintégrer les mono gestes d’isolation et de ventilation double flux » parmi les aides éligibles, sans obligation préalable pour le propriétaire de réaliser un quelconque geste supplémentaire sur son mode de chauffage.

DPE : propriétaires de logements classés F ou G

Ces propriétaires ne seront finalement pas tenus de s’engager dans une rénovation d’ampleur et pourront donc bénéficier de nouveau de MaPrimeRénov’ pour effectuer des petits travaux de rénovation,… jusqu’au 1er janvier 2025.

Démarches simplifiées ?

Le gouvernement a annoncé des ajustements afin de faciliter l’accès à MaPrimeRénov’ pour pouvoir accélérer le déploiement.

Pour les entreprises du bâtiment, par exemple, c’est de simplifier l’accès au label RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Et 2025 ?

De nouvelles évolutions sont en projet d’application pour 2025 cependant le professionnels du secteur, eux, recommandent aux particuliers d’entreprendre des travaux en 2024 pour pouvoir toucher la prime, sans trop de confusion.

 

Bon à savoir

Sous certaines conditions, MaPrimeRénov’ peut se cumuler avec d’autres aides à la rénovation énergétique :

  • Les aides des collectivités locales
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • Les aides des certificats d’économie d’énergie (CEE)
  • La TVA à taux réduit à 5,5 %
 

Vous avez un nouveau projet d'investissement en immobilier ? 😃